Où vont nos vêtements trop usés? | Recyclage textile | Rad

Où vont nos vêtements trop usés? | Recyclage textile | Rad


quand nos chandails sont hachées quand nos vieux jeans sont trouille bref quand nos vêtements ne sont plus portable à part les jeter qu’est ce qu’on peut faire avec c’est ce qu’on s’est demandé à rades je suis donc parti avec 1 me jean troué pour tenter de lui trouver une nouvelle destinée et découvrir au vent les textiles en fin de vie et c’est compliqué c’est dingue moi je veux dire c est mme jeanne [Musique] l’enjeu est énorme chaque année une personne achète en moyenne 27 kg de textiles et des parties de 24 kg ça représente une cinquantaine de jeans comme le mien qui vont à la poubelle ou qui sont données à pour commencer je me rends chez renaissance un des grands joueurs de la vente de vêtements usagés au québec l’organisme à but non lucratif recueille chaque année 5 millions de kg de vêtements est-ce que renaissance veux de mon vieux jeans mais surtout qu’est-ce qu’ils profèrent on le mettrait en vente dans ce qu’on dit à nogent qui trie ne choisissez pas pour le client ou les clients donc on met en magasin s’il est pas vendu en magasin il revient à l’entrepôt ici puis un centre de liquidation donc ils remis en vente à la livre c’est un dollar et demi la ligue et si c’est pas vendu à ce moment là la sas envoie un gros ballon comme on voit ici puis c’est des gens qui achètent ce la moitié des dons recueillis par renaissance ne trouve pas preneur au québec et sont vendues en ballots se sait mêler on parle de 100 dollars pour un vélo comme ça mais où s’en vont tous ses vêtements nous ne plusieurs acheteurs on n’est pas vraiment on sait pas vraiment exactement où ça va souvent je pensais de l’exportation vivant même des fois exporter directement les ballots tel quel en afrique ou ailleurs mon jeans pourrait donc se retrouver à des milliers de kilomètres d’ici [Musique] il ya toute une industrie qui s’est créée autour des vêtements de seconde main envoyé par l’occident en afrique maintenant quelques pays commencent à vouloir fermer leurs frontières pour favoriser leur industrie le câble mais linda b qui exporte des textiles usagés au gabon n’a aucune difficulté à trouver la clientèle nous serons prêts des milliers selon leurs moyens qui va prendre un balourd tu vas prendre le ballon qui va aller dans les marchés pour pouvoir les étaler dans le marché les rendant médaille je rencontre linus où ils achètent ces ballots dans un centre de tri comme courtier lui n’exporter rien de trouées ou de tâches et mais tous n’ont pas les mêmes standards s’il est mal intentionnés je dis pas que tout le monde la menace existe vont peut-être les a envoyés le 2e ou bien le troisième choix qu’est ce qu’on trouve dans le deuxième choix troisième choix c’est les tâches étaient dépouillés quand le linge qui a envoyé ici c’est pas de la bonne qualité facilement se recouvrent donner de quoi parce que c’est une bonne ou une mauvaise chose mon james en vain en afrique ce gène pour moi n’est pas mauvais tu le savais au départ que sur le deuxième choix facilement ils peuvent aller le contre et pour pouvoir le réutiliser ce faisant je préfère tout de même trouver une solution plus le cal pour mon jean et la réponse est peut-être où je me trouve déjà chez certex un des plus gros centres de tri au québec [Musique] la tâche de sertic est colossal l’organisme à but non lucratif doit trouver un usage pour chaque morceau reculer une partie des vêtements trop usés et donc transformé en chiffrant entre autres pour les garagistes et les imprimantes le textile est bon là pouvoir absorbant on va pouvoir le transformer en chiffon industriels et s’il ya un trou quelque part une tâche on va le retirer et garder la majorité du tissu pour en faire du chiffre mais est ce que mon gees pourrait servir à un garagiste on a fait des essais de faire du chiffre du spectacle de jean malheureusement on n’a pas d’utilisateurs je dois m’en débarrasser donc je peux le mettre pour alimenter le four d’une cimenterie où il est brûlé pour faire du ciment sinon l’autre choix que j’ai c’est malheureusement de lemaître et en fouillant j’ai pas le choix de faire autrement donc si vous nous amenez de la poubelle nous on va devoir payer pour s’en débarrasser bon ce n’est pas ici que je vais laisser mon jeans mais l’idée qu’il peut servir de combustible m’intrigue je me rends donc à la cimenterie de joliette au nord de montréal mon jeans pourrait remplacer du charbon et alimenter ses grandes cheminées [Musique] au lieu d’envoyer vos vêtements alors oui ce sont les déchets inertes on les mélange avec différentes matières donc on va soit également des plastiques des bardeaux d’asphalté qui top de café des tapis dont libre donc certaines valeurs énergétiques ça c’est vraiment le résultat final c’est ça c’est une autre recette qui mélangés produit final qui est prête à injecter dans notre four je ne peux pas m’empêcher de demander est-ce que ça pollue lorsqu’on brûle un textile en plastique même du caoutchouc à 1500 degrés le processus parce que on élimine des les kops md ce mec à 99,9 9 9% donc à partir de l’oeuvre ne respecte pas il reste du co2 et ça c’est un des principaux gaz à effet de serre mais si la cimenterie ne brûlez pas des vêtements elle brûlerait du charbon je pourrais laisser mon jean ici mais mon but c’est vraiment lui donne une nouvelle vie pas de le voir partir en fumée je suis reparti et j’ai fait six heures de taux jusqu’à 1000 gris près de boston aux états unis c’est là qu’on trouve une usine qui est filoche des vêtements usés pour en faire de la fibre ça me semblait être le meilleur plan pour mon cul [Musique] [Musique] non son client a fait faillite l’an passé et le laisser avec une montagne de fibres recyclées pour la caméra ben a mis en marche sa machinerie mais en fait alors que je suis là la production est arrêtée [Musique] donc toujours pas de solution pour moody’s les temps sont durs pour le recyclage textile durant des décennies montréal a transformé d’importantes quantités de vêtements usés en fibres qui étaient vendus surtout à l’industrie automobile puis en 2011 l’entreprise a fermé à l’époque daniel castro était à la tête de lit textile le premier qu’on avait c’est que des joueurs qui existent archaïque qui existent encore au québec où on nous permet pas de les aider les items postconsommation sur n’importe quoi qui vont être près du corps humain les oreillers des coussins des matelas des choses comme ça c’est plutôt déprimant mais il me reste une dernière option je vais rencontrer la désignant industriel marianne coquelicot merci qui est professeur à l’université de montréal vous avez reçu le message comme quoi il y allait avoir une équipe de radio canada qui avait filmé marianne travaille avec une dizaine d’autres chercheurs et experts à trouver des débouchés pour le textile en fin de vie on pourrait imaginer prendre tous les vêtements en lin dans les neiges les défibrés et en faire un feutre de laine recyclée pour des intérieurs de bottes et ce serait possible puisque la loi sur les matériaux de rembourrage prévoit une exception pour les bottes mais la chercheuse veut plus il ya une industrie du meuble au québec les meubles pourrait bénéficier d’un film breaking mais là on peut pas les utiliser ce qui est encore plus belle c’est que c’est seulement au québec et dans deux autres provinces et en réalité j’ai fait des tests de salubrité sur les fibres rien il n’y a pas de pathogènes ya pas de trucs qu’on pourrait catégoriser de dégueulasse mais revenons à mon jean aujourd’hui qu’est ce que je peux en faire bref bon pour le moment je te dirais que peut-être pas grand-chose à faire mais il faut quand même la portée au centre de tri parce que plus ils vont recevoir des vêtements qui peuvent pas revendre plus ils vont être obligés de chercher des débouchés pour des vêtements qui sont poreux qui peuvent pas être réemployés tel quel c’est donc ce que je vais faire quand je vais avoir le temps d’y aller telio deux petits trous est la peine d’essayer d’en faire quelque chose d’écrit réparé lieu justement des membres de l’équipe de rad qui ont tenté l’expérience on envoyer nos plus grandes victimes de la mode suivre un cours de couture à voir très bientôt tech [Rires] [Musique]

2 Replies to “Où vont nos vêtements trop usés? | Recyclage textile | Rad”

  1. "j'ai fait des test, il n'y a pas d'agent pathogène"…. mais oui c'est ça… et les phtalates ou autres perturbateur endocrinien induit par le mélange des différents composants du recyclage on en parlent ? question rhétorique évidemment. Ça va de soi que le produit fini n'est pas neutre comme elle aimerait nous le faire croire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *